ACTUALITÉS

 

Juin 2021... Ça y'est, il semble que le spectre immonde, celui qui nous a privé de presque tout, en tout cas de l'essentiel s'éloigne.

À Paris, quantités de terrasses donnent un nouvel air à la plus belle ville du monde ... Un nouvel air ; c'est drôle comme les mots peuvent avoir certains sens en première lecture, qui sera tout autre un peu plus tard ! C'est sur ces terrasses de bars et de restaurant que le monde de demain aura toutes les chances de se ré-inventer, simplement parce que, peut être, nous n'avons pas d'autre choix !

N'oublions jamais que l'on qualifiait l'art et la culture de valeurs non essentielles lorsque notre moral et nos résistances se trouvaient au


 

Pensées de mai
2021

L'espoir d'un printemps libérateur dans lequel pourraient éclater nos envies d'expressions, en totale frustration depuis plus d'un an, tarde à venir... 

On la ressent pourtant bien, cette envie de tourner la page... Les réservations pour les destinations de vacances frôlent la saturation. Peut être bien que tout le monde a besoin de changer d'air, de respirer profondément, d'oublier cette période de privations d'envies et de liberté. Je crains un peu cette frénésie consistant à retrouver un monde d'avant dont nous pouvons aujourd'hui mesurer toutes les imperfections. Je crois avec force qu'il faut tout reconstruire différemment, vraiment et ne pas croire que l'on n'aurait aucune perspective de changement quand ce qui nous entoure est devenu fade et dénué d'expression.

J'espère que nous allons retrouver le goût de ces moments inoubliables, ceux qui n'étaient altérés par aucun filtre et qui donnaient un intérêt captivant à la musique dite vivante... Nous avons besoin de couleurs, de nuances subtiles, d'artistes sensibles qui nous surprennent, nous font dresser les poils ou tirer des larmes d'émotion.

01

Mobiliser. Tout faire pour remonter sur scène.

 

Attention : tout faire ne signifie pas "faire n'importe quoi" ou accepter de vendre son âme pour avoir le droit d'exercer son métier.. L'art, la culture sont des droits fondamentaux qui n'appartiennent en exclusivité à aucune forme de pensée.

02

Normalement, il devrait y avoir ici des annonces de concerts !

 

Rien ne peut être annoncé... Tout est à l'arrêt ! Pas d'autre choix : imaginer un monde d'après enthousiasmant ! 

03

Et si nous décidions que ce sera mieux après ?!

 

Ne pas avoir l'envie frénétique de vouloir tout reconstruire... Avant, ça n'était pas suffisant : la place accordée à l'art était minimaliste... Trop d'enfants n'avaient accès à rien... Puisque tout doit changer, faisons mieux, faisons bien !

 

04

Quelques bonnes pensées pour changer le monde...

 

Le plus bel outil social, c'est l'orchestre... Dans un orchestre, tout s'apprend : le respect, le vivre ensemble... On en a tellement besoin.

05

Quand un homme d'état prend une dimension humaniste​

 

On demandait à Churchill pendant la dernière guerre s'il ne serait pas judicieux d'utiliser l'argent de la culture pour renforcer l'effort de guerre ; il répondit : MAIS ALORS, POURQUOI NOUS BATTONS NOUS ?

Pensées de mars

2021

2021... L'ambiance est pesante... Lourde...Toutes nos valeurs se sont effondrées en comprenant que les arts ne sont pas essentiels ! Ce constat remet en cause tout ce en quoi nous croyions en hissant art et culture au niveau le plus élevé de l'humanité.

Un état de mal-être n'est pas forcément une mauvaise chose pour un auteur, sauf quand celui-ci atteint sa créativité. Quand ceux qui pensent autrement sont systématiquement suspectés, l'obscurantisme l'emporte rapidement sur les libres pensées.

En écrivant ces lignes, je pense à Diego, Libre dans sa tête de Michel Berger ; un texte terriblement transposable au temps présent...